Ces formes géométriques qui n’existent pas

par Jean Marie Champeau 20 Janvier 2021, 14:10 illusion forme

L'image d'un triangle qui n'existe pas perçue entre trois ronds portant des encoches

Ce phénomène consiste à percevoir des figures qui se détachent de leur fond bien qu'aucun trait ne soit tracé pour délimiter celles-ci. Ces figures nous paraissent aussi plus claires ou plus sombres que leur fond. Il a été mis en évidence en 1955 par le psychologue italien Gaetano Kanizsa qui le nomme «contours quasi perceptifs» ou  figures anormales (comme il  préférera l'appeler après les années 70).

Description des illusions

 

Triangle blanc plus clair qui apparait entre trois plots noirs
triangle noir qui apparait entre trois plots blancs

 

La figure subjective, sous la forme d’un triangle ici, semble se trouver en avant des autres figures, les cachant en partie à notre vue. Ainsi un triangle blanc semble plus clair et se découper au-dessus des cercles noirs supports des sommets et des 3 pointes de triangle situés entre les cercles. Cet effet est connu sous le nom de contour subjectif ou contour illusoire. Il fonctionne aussi en noir et même à l’envers.

De nombreuses variantes de cette illusion ont été proposées par Kanizsa lui même ou bien par d’autres :

carré noir qui n'existe pas entre quatre plots blancs
Les cube qui n'existe pas

 

Explication des illusions

Un mécanisme cognitif puissant s’appuie sur le relief apparent du dessin produisant l’illusion. 


En 1986, Stanley Coren, de l’Université de Colombie-Britannique, Clare Porac, de l’Université de Victoria, et Leonard Theodor, de l’Université de York, ont montré qu’une catégorie de processus, dits cognitifs, expliquent ces illusions. Nous voyons les figures subjectives parce que notre cerveau cherche automatiquement à délimiter des régions et, de ce fait, à donner un sens à une figure à priori quelconque.


Dans le cas du triangle de Kanizsa, nous percevons une figure illusoire, nous l’interprétons inconsciemment en fonction de nos expériences antérieures.
Il se produit une opération mentale de l’observateur, qui prolonge inconsciemment les segments dans la région centrale et recherche un relief.

Dans une des figures, on peut même y trouver un cube se détacher très nettement alors qu'il n'existe pas. Notre cerveau a voulu donner une signification précise à ce dessin. Des gommettes noires découpées et placées de telle façon ne peuvent pas être une coïncidence. Le cerveau en conclut que le dessin est tracé intentionnellement pour montrer un cube. 

Dans la figure à droite on peut « deviner » un cercle ou un triangle selon le niveau de « concentration » qu’on met à la regarder, montrant par là, que le phénomène est bien cognitif et résultant de  notre « compréhension » de l’image.

Il existe de nombreuses autres images utilisant des contours subjectifs. Kanisza les avait tout particulièrement étudiées au sein de l'université de Trieste.
Ci dessous  une sphère qui n'existe que dans notre cerveau.

nous voyons une sphère qui n'existe pas à la base des cônes noirs

 

Bonus

On connaît également des illusions plus subtiles fonctionnant selon le même principe. Ce sont les illusions d’Ehrenstein. En particulier "l'illusion de luminosité d'Ehrenstein"

Les extrémités des segments sombres produisent l'illusion de cercles. Les figures apparentes ont la même couleur que l'arrière-plan, mais semblent plus claires. 

au centre des segments tracés il nous semble voir des cercles imaginaires

 

Les grilles incomplètes ci-dessous produisent une illusion un peu différente.

Ces figures sont particulièrement brillantes dans la partie supérieure blanche rayée de lignes noires et particulièrement noires dans la grille inférieure. Dans les deux cas, les « cercles » semblent placés au-dessus de la grille, dont ils paraissent cacher les intersections. 

grille blanche et traits noirs les cercles sont blancs brillant, grille noire traits blancs

 

Dans les variantes ci-dessous, des allées illusoires semblent relier les cercles.

cercles blancs reliés entre eux par des allées blanches

 

cercles noir reliés par des allées noires

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page