Chercheurs_scientifiques_Joseph Jastrow

par Jean Marie Champeau 6 Janvier 2021, 18:57 chercheur scientifique

Joseph Jastrow

Joseph Jastrow né le 30 janvier 1863 à Varsovie et décédé le  8 janvier 1944 à Stockbridge, Massachusetts, est un psychologue américain d'origine polonaise, connu pour ses inventions en psychologie expérimentale, en conception d'expériences et en psychophysique.
Il est un fils de l'érudit de Talmud Marcus Jastrow et le frère cadet de l'orientaliste Morris Jastrow.

Il était apprécié dans les médias populaires, faisant participer le grand public à ses recherches en psychologie. Il a donné des conférences publiques et a été publié dans de nombreux magazines populaires.

La psychologie de la croyance paranormale

Jastrow était une figure de proue dans le domaine de la psychologie anomaliste (étude de la psychologie de la croyance paranormale).
Son livre Fact and Fable in Psychology (1900) a démystifié les affirmations de l'occultisme où il considère les phénomènes paranormaux comme "totalement non scientifiques et trompeurs", étant le résultat de l'illusion, de la fraude, de la crédulité et de l'irrationalité.

Les mouvements inconscients

Dans le domaine des mouvements inconscients, Jastrow a inventé une machine qu'il a appelée l'automagraph. Il a constaté que lorsqu'un sujet devait se concentrer sur un objet, sa main se déplaçait inconsciemment dans cette direction.

La perception

Jastrow s'intéressait à la perception, en particulier à la vue. Il a découvert que les personnes qui avaient perdu la vue après l'âge de six ans pouvaient toujours voir dans leurs rêves, et que les personnes qui avaient perdu la vue avant l'âge de cinq ans ne le pouvaient pas.

Cette même différence de perception et d'âge était vraie pour les personnes ayant une perte de vision partielle. Il en a conclu que la vue n'était pas innée et qu'un développement mental important se produit entre cinq et sept ans.


Il pensait que la vue était plus complexe qu'une caméra et que le traitement mental des images était au cœur de l'interprétation du monde. Il a illustré cela par des illusions d'optique. Il pensait que ce que les gens voyaient dépendait également de leur état émotionnel et de leur environnement.


Ses dessins ambigus, illustrent la question « croit-on ce que l'on voit, ou voit-on ce que l'on croit ? ».

Un certain nombre d'illusions d'optique bien connues (telles que l'illusion de Jastrow) ont été découvertes ou popularisées dans son travail.

Illusion de Jastrow, des courbes égales paraissent différentes
Aller voir

Jastrow est surtout connu pour avoir utilisé le dessin du « canard-lapin », qui n’est pas une illusion mais une une image ambiguë, pour illustrer l'importance du cerveau et de la culture dans la perception visuelle.  En particulier, Wittgenstein, dans ses Investigations philosophiques, a commenté le dessin du « canard-lapin », une figure qui peut être vue alternativement comme une tête de canard ou comme une tête de lapin.

 

Canard Lapin de Jastrow, image reversible ou bi-stable, on voit soit un canard soit un lapin
Aller voir

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page