L'illusion de Jastrow

par Jean Marie Champeau 6 Janvier 2021, 22:36 illusion géométrique

L'illusion de Jastrow est une illusion d'optique attribuée au psychologue polono-américain Joseph Jastrow. Cette illusion d'optique est connue sous différents noms: illusion Ring-Segment, illusion de Jastrow, illusion de zone de Wundt ou illusion de Wundt-Jastrow.
Cette illusion est souvent incluse dans les kits de magie et plusieurs versions sont vendues dans les magasins de magie et est communément connue sous le nom d'illusion de Boomerang.

Présentation de l'illusion

Deux figures cintrées identiques placées l’une au dessus de l’autre paraissent de taille différente.

La figure du haut semble moins longue que l'autre.

L'illusion se produit également dans le monde réel. Dans l'illustration de droite, les deux voies ferrées jouets sont identiques, bien que la voie inférieure semble plus grande.

 

La preuve

Si l’on déplace la figure du dessus sur celle du dessous en suivant les lignes bleues les deux images coïncideront.

Origine

La plus ancienne référence à cette illusion se trouve dans The World of Wonders, un livre de 1873 sur les curiosités de la nature, de la science et de l'art. Les deux arcs sont placés l'un sur l'autre. Ils sont de taille similaire, mais ne sont pas parfaitement identiques. Le rayon intérieur de l'arc supérieur est le même que le rayon extérieur de l'arc inférieur.
Le premier psychologue à décrire cette illusion fut le psychologue allemand Franz Müller-Lyer en 1889. Son article présente une collection d'illusions géométriques de taille, y compris celle qui est maintenant connue sous le nom d'illusion de Müller-Lyer.

Explication(s) de l'illusion

Il existe plusieurs explications concurrentes de la raison pour laquelle le cerveau perçoit une différence de taille entre les segments d'anneau, dont aucune n'a été acceptée comme définitive.

Une explication concerne la façon dont l'esprit interprète les images bidimensionnelles sur la rétine comme un monde tridimensionnel.

Une autre explication concerne le fait que l'esprit ne peut s'occuper que d'un petit champ de vision, qui est reconstruit par notre conscience.

L'explication la plus couramment utilisée est que le cerveau est trompé par la différence de taille entre le grand et le petit rayon. Le côté court fait paraître le côté long plus long et le côté long fait paraître le côté court encore plus court.

Enfin un autre explication suggère que la différence est due au fait que l'œil s'attarde plutôt à comparer le bord inférieur de la figure du haut au bord supérieur de la figure du bas pour conclure à une différence de taille.

Proposition

Je ne suis pas convaincu par une thèse plutôt qu’une autre et il me semble que l’explication est à trouver ailleurs.

Je proposerais plutôt l’explication suivante tenant à notre façon de comparer les objets :

Quand on doit comparer deux objets, il faut une référence fixe, dite « absolue », indépendante des deux objets. En général cette référence est prise dans l’environnement, un poteau, un mur, une table, le sol, etc. . .

En l’absence de référentiel, (dans le cas d’une image nous n’avons que l’image), nous prenons automatiquement comme référence une « façon de faire » en rapport avec la position des objets. Soit comparer horizontalement si les objets sont côte à côte, soit verticalement s’ils sont l’un au dessus de l’autre.

Ainsi nous comparons verticalement les figures superposées pour constater qu’elles ne coïncident pas. Le bord de l’une « tombant » devant le bord de l’autre.

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page