Chercheurs_scientifiques_Jacques Ninio

par Jean Marie Champeau 1 Février 2021, 11:15 chercheur scientifique

Jacques Ninio

Jacques Ninio, est né le 4 septembre 1942 au Caire, et est décédé le 9 février 2020 à Paris. C’était un biologiste français.

Polytechnicien de la promotion 1961, il était directeur de recherche au CNRS et travaillait sur l’évolution et la reconnaissance moléculaire ainsi que sur la mémoire visuelle. Il a également mené des travaux sur les stéréogrammes.

Directeur de recherche émérite du CNRS, biologiste, auteur de travaux remarqués en biologie moléculaire et en génétique évolutive, il s'est lancé très tôt dans l'aventure des sciences cognitives. 
En biologie, il a proposé en 1975 le mécanisme de correction cinétique permettant de diminuer le taux d'erreurs d'une réaction biochimique.

Il poursuit à l'École normale supérieure une triple carrière d'expérimentateur, de théoricien et de créateur d'images. À côté de ses travaux sur l'évolution et les reconnaissances moléculaires, il a développé une approche originale de la perception et de la mémoire humaine. 

Parmi ses publications, on peu noter trois œuvres de vulgarisation :

- L'Empreinte des sens, sur la spécificité de la perception humaine. 

- Au coeur de la mémoire, le résultat de centaines de milliers d’épreuves de mémoire visuelle qui lui permettent aujourd’hui de proposer un modèle inédit du fonctionnement de la mémoire.

- La science des illusions, Pour le scientifique, l'illusion est l'indice qui révèle comment le cerveau traite les données sensorielles, elle apporte la preuve par l'erreur. 

Jacques Ninio a publié en 2000 cette illusion qu’il  a intitulée «l’illusion d’extinction ». Il s’agit d’une variante de la grille d’Hermann. Elle comporte 12 points noirs aux intersections de cette image, mais on ne peux pas tous les voir en même temps.

une grille grise sur laquelle se trouvent 12 points noirs qu'on ne voit pas sauf si on les fixe
Aller voir

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page