Chercheurs_scientifiques_Kenneth Craik

par Jean Marie Champeau 6 Février 2021, 09:48 chercheur scientifique

Kenneth James William Craik

Kenneth James William Craik est né à Édimbourg le 29 mars 1914 et est décédé le 8 mai 1945 à Cambridge.

C’était un philosophe et psychologue écossais fils de James Craik, avocat. 

Il a obtenu son doctorat de l'Université de Cambridge en 1940 et a ensuite obtenu une bourse au St John's College de Cambridge en 1941.

Dans sa publication de 1943, "La nature de l'explication" il a jeté les bases du concept de modèles mentaux, que l'esprit forme des modèles de réalité et les utilise pour prédire des événements futurs similaires. Il fut ainsi l'un des premiers praticiens des sciences cognitives. 

En 1944 il a été nommé premier directeur de l'Unité de psychologie appliquée du Medical Research Council à Cambridge.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi dans les sections de lutte contre les incendies de la Défense civile. Avec Gordon Butler Iles, il a fait faire des progrès majeurs sur les simulateurs de vol pour la RAF et sur les effets de la fatigue sur les pilotes.

Il est décédé à l'âge de 31 ans à la suite d'un accident, où une voiture a heurté sa bicyclette lors de la Kings Parade à Cambridge et est décédé à l'hôpital le jour suivant, Jour de la Victoire.

En 1947 et 1948, son article en deux parties sur la "théorie des opérateurs humains dans les systèmes de contrôle" a été publié à titre posthume par le British Journal of Psychology où Craik avait mis en évidence un phénomène d’interprétation de la luminosité qui a été repris plus tard par Vivian O'Brien.

Dans les années 1960 Tom Cornsweet fait une publication sur cet effet désormais nommé l'illusion de Craik–O'Brien–Cornsweet.
 

entre deux parties grises une zone plus claire et uns zone plus sombre les gris s'étalent
Aller voir

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page