Chercheurs_scientifiques_Kent Stevens

par Jean Marie Champeau 1 Février 2021, 11:35 chercheur scientifique

Kent Stevens

Avec un diplôme de premier cycle en génie général de l'UCLA, suivi d'une maîtrise en informatique avec une spécialisation en infographie et d'un doctorat. en EE & CS (Intelligence Artificielle et psychologie perceptive, spécialisée en vision) du MIT, Stevens a une formation largement interdisciplinaire.

En ce qui concerne l'informatique, le graphisme est au centre de ses travaux avec par exemple la co-invention de la transformation Fisheye avec le professeur Leonard Kleinrock.

Son intérêt pour la vision humaine a conduit à un brevet américain (mesure de la métamorphopsie, souvent associée à la dégénérescence maculaire).

Avec ses collaborateurs, Stevens à forgé un lien interdisciplinaire avec le domaine de la paléontologie des vertébrés pour visualiser des animaux disparus.

Lancé en 1994, le projet DinoMorph. dans le laboratoire de Stevens développe un moyen de créer des modèles numériques scientifiquement utiles mais simplifiés de squelettes de dinosaures. 

Kent Stevens a collaboré avec le physicien Jacques Ninio pour mettre au point l’illusion de Ninio.
Il s’agit d’une variante de la grille d’Hermann. Elle comporte 12 points noirs aux intersections de cette image, mais on ne peux pas tous les voir en même temps.

12 points noirs sur une grille grise. Si on en fixe un on ne voit plus les autres.
Aller voir

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page