Chercheurs_scientifiques_Roger Penrose

par Jean Marie Champeau 13 Février 2021, 11:09 chercheur scientifique

Roger Penrose

 

Roger Penrose, est né le 8 août 1931 à Colchester. C’est un mathématicien britannique, cosmologiste et philosophe des sciences.
Il est le fils de Margaret (Leathes) et du psychiatre et généticien Lionel Penrose.


Il est actuellement professeur émérite à l'université d'Oxford.
 

Penrose redécouvre en 1955, alors qu'il est encore étudiant, une généralisation du concept de matrice inverse, connue sous le terme d'inverse de Moore-Penrose, ou de matrice pseudo-inverse.

En 1965, à Cambridge, Penrose prouve que des singularités gravitationnelles (comme celles au centre des trous noirs) ne peuvent être formées à partir de l'effondrement gravitationnel d'étoiles massives en fin de vie.

Il enseigne les mathématiques au Birkbeck College de Londres où il élabore la théorie décrivant l'effondrement des étoiles sur elles-mêmes, entre 1964 et 1973, et où il rencontre le célèbre physicien Stephen Hawking. Ils travaillent alors à une théorie de l'origine de l'univers, Penrose apportant sa contribution mathématique à la théorie de la relativité générale appliquée à la cosmologie et à l'étude des trous noirs. 

En 1967, Penrose invente la théorie des twisteurs qui essaye de d'engendrer l'espace-temps.

En 1969, il conjecture l'hypothèse de la censure cosmique. Celle-ci affirme que l'univers nous protège des violations de causalité inhérentes aux singularités gravitationnelles, en les masquant systématiquement derrière un horizon temporel. Penrose formulera en 1979 une version plus forte appelée principe fort de censure cosmique. Ces hypothèses constituent un des problèmes actuels les plus importants de la relativité générale.

Conjointement avec Andrea M. Ghez et Reinhard Genzel, il est lauréat du prix Nobel de physique 2020.
 

Penrose est connu pour sa découverte en 1974 des pavages de Penrose, qui sont constitués de deux formes ayant la propriété de pouvoir couvrir intégralement un plan mais seulement de manière non périodique. 
On lui doit quelques objets impossibles, tels le triangle de Penrose.

une figure impossible en triangle dont les poutres ne sont pas dans le même plan
Aller voir

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page