L’Effet de scintillement

par Jean Marie Champeau 18 Mars 2021, 11:29 illusion luminosité mouvement

J’ai sélectionné quelques illusions « vibrantes ».
Beaucoup ont été puisées dans le stock du prolifique professeur Kitaoka, mais pas seulement. J’en ai trouvé chez des artistes de "Op Art", en particulier Gianni Sarcone

J’attire votre attention sur le fait que la vue de ces images provoque une impression d’instabilité du regard proche du symptôme de déficience visuelle appelé « l’oscillopsie ». 
(L’oscillopsie résulte le plus souvent d’une instabilité oculomotrice anormale)


Par conséquent, les personnes sujettes à des vertiges ou présentant des mouvements oculaires anormaux, devront prendre garde aux effets induits par le visionnage de ces images en taille normale.


Ci dessous la même image réduite dans laquelle l’instabilité visuelle se trouve annulée.

spirales noires et blanches avec des zones floutées formant deux cercles

 

lignes noires et blanches en spirales avec des zones floutées en cercles
"Rotation of energy" Copyright Akiyoshi Kitaoka 2005 (June 8)

Des vibrations visuelles parcourent les anneaux gris.

Explication de l'illusion

Le mouvement illusoire que l’on observe sur ces exemples porte un nom. Le fait de voir des images en mouvement alors qu’elles sont immobiles se nomme «dérive périphérique». On a vu des exemples dans les "illusions de mouvement", "les effets de vagues" et "les effets de rotation" ou de "serpents" qui trompaient notre cerveau. Ici, ce sont surtout les capteurs de l’oeil qui se mélangent les crayons. 

Ces images ont toutes en commun d’avoir un nombre important de motifs contrastés disposés en étoile. L’agencement des couleurs, participe à l’effet mais n’est pas fondamental comme on le voit dans la première vue en noir et blanc. La présence de zones floutées, accroît la dispersion du regard et perturbe la mise au point.

En revanche, l’effet disparaît quand on réduit l’image, ce qui montre que quand le regard enveloppe complètement la totalité de l’image, les contrastes sont moins dispersés.

Les deux facteurs principaux de l’illusion sont les contrastes et l’étendue des motifs montrant ainsi que la « vibration » se situe au niveau des capteurs de l’oeil qui se trouvent dans l’impossibilité d’accommoder le regard. C’est la "vibration rétinienne"

Un soleil jaune au milieu et des rayons en forme de V noirs et blanc disposés en étoile
"The sun in summer" Copyright Akiyoshi Kitaoka 2019 (June 26)

L'image semble palpiter. 

Des spirales noires et blanches floutées à l'extérieurs
"Subjective color spirals" Copyright Akiyoshi Kitaoka 2017 (January 21)

Certains croient voir des spirales illusoires de couleur.

Sur fond bleu deux étoiles de motifs noirs et blancs en forme de V
"Sound waves" Copyright Akiyoshi Kitaoka 2008 (March 14)

L'image semble insaisissable. 

sur fond jaune des motifs rouges en forme de parenthèse disposés en étoile floutés à l'extérieur
1997, Hypnotic Vibes Gianni-sarcone

 

des motifs bleus blancs et jaunes comme des plumes disposés en étoile
Flashing-Star Gianni-sarcone

 

Après ce petit avant goût, je vous propose de faire un peu plus fort en allant voir "Un soleil qui n’arrête pas de bouger

Aller voir

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page