Les illusions dans la guerre, 1480, Des toiles peintes comme toute protection

par Jean Marie Champeau 21 Juillet 2021, 19:52 application guerre

1480, Des toiles peintes comme toute protection

Des murs en toile

Dans les années 80 du 15e siècle, s’est déroulé un des derniers actes de la "Reconquista", raconté par Washington Irving

Grâce à sa situation stratégique, la ville de Alhama de Granada, place forte, a joué un rôle important dans la  "Reconquista".
                                                                                

Assiégée en diverses occasions par les chrétiens et les Maures, elle est définitivement passée sous le pouvoir du duc de Arcos en 1482. 


Sa prise par les chrétiens le 28 février 1482, contée dans la célèbre romance de "La pérdida de Alhama", marqua le début de la "guerre de Grenade", dernier acte de la "Reconquista". 
Alhama eut a connaître plusieurs tentatives de reconquête maures sans succès.

Durant l’un de ces épisodes, la ville étant assiégée par les Maures, une partie du mur extérieur de la forteresse a été détruite après que la terre sous elle ait été emportée par une violente tempête. 

 

Pour dissimuler la brèche, le Conde de Tendilla, chef des défenseurs espagnols, a ordonné l'érection d'un écran en tissu peint pour ressembler à la pierre.

L'écran a trompé les Maures et aucun assiégeant maure ne s'est aventuré assez près pour repérer la falsification. Le mur a été réparé au cours des jours suivants, et les Maures n'ont pas découvert la présence du vide dans les défenses de l'Alhama.

La conservation de la place forte ouvre la porte à la reconquête de Grenade.

Grenade

Grenade est prise le 2 janvier 1492 par les forces combinées des couronnes d’Aragon et de Castille, récemment unies.

La prise de Grenade est un des événements de l'année 1492, si important pour l'historiographie espagnole, qu'on la désigne sous le nom d’année cruciale. La ville de Grenade continue de célébrer chaque année ce jour du 2 janvier 1492. 


Avec la prise de Grenade, l'Espagne a achevé sa réunification, qui ne sera définitive qu'à la mort de Ferdinand le Catholique.

Cette guerre marque la fin de la présence musulmane en Espagne en tant que puissance étatique.

 

Malgré les traités garantissant les droits des musulmans, ceux-ci sont expulsés des villes dès 1498. Un édit de 1609 ordonne à tous les Maures d'Espagne de quitter le pays sous peine de mort.

 

La reconquista

 

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page