Les illusions dans la guerre, 1945, Le Wasserfall

par Jean Marie Champeau 25 Juillet 2021, 16:29

Le Wasserfall

 

fusée antiaérienne Wasserfall (1945)
fusée antiaérienne Wasserfall (1945)

Le Wasserfall est un missile anti aérien inspiré du concept du V2, avec une architecture et une forme similaire. 
Du fait de l'altitude opérationnelle limitée à celle des bombardiers, et de la moindre puissance de la charge explosive nécessaire pour les détruire, il est plus petit que le V2, l'équivalent d'1/4 de sa taille c’est à dire 8 mètres de haut et atteignait la vitesse de Mach 2,5.

 

Le Wasserfall est équipé d'ailerons supplémentaires situés à mi longueur du fuselage, pour augmenter sa manœuvrabilité.

Contrairement au V2, le Wasserfall est conçu pour être maintenu prêt au tir durant une longue période avant la mise à feu effective, ce qui rend l'oxygène liquide volatil du V-2 inutilisable. 
Un nouveau moteur a été développé par le Dr Walter Thiel.

 

Le Wasserfall est lancé à partir de rampes de lancement.

Le guidage est assuré par un système radio qui permet un tir de jour uniquement, du fait de la nécessité de voir la cible et le missile pour assurer le guidage. 
Pour les tirs de jour, c'est l'opérateur qui déclenche lui-même l'explosion de la charge embarquée.

 

Pour pallier cette limite, un guidage radar plus élaboré a été étudié. 

Le guidage durant la phase de lancement est assuré par quatre gouvernes en graphite situées dans le flux d'éjection du moteur et, à haute vitesse, par les quatre ailerons situés à la base du fuselage. 

 

La charge militaire prévue initialement était de 100kg d'explosifs, mais elle est rapidement remplacée par 300kg d'explosif liquide. Le but étant de provoquer un fort effet de souffle sur une grande zone dans le box de bombardiers pour détruire plusieurs avions à chaque tir. 


La conception de ce missile débute en 1941, et est figée le 2 novembre 1942. Il fut mis au point au centre d'essai de Karlshagen prés de Peenemunde. Les premiers modèles sont testés en 1943, mais le Dr Walter Thiel est tué en août 1943 lors d'un bombardement des sites de production du V2.

Après le tir réussi du troisième prototype le 8 mars 1944, trois tirs d'essai supplémentaires sont réalisés jusqu'à la fin de juin 1944.


Un tir a échoué le 8 janvier 1945, le moteur n'ayant pas fonctionné normalement et n'ayant lancé le missile qu'à 7 km d'altitude à une vitesse subsonique. 
Peu avant l'évacuation de Peenemünde le 17 février 1945, un Wasserfall atteint 2800km/h en vol vertical. 
La production débuta en février 1945 dans les usines souterraines de Nordhausen.

 

35 Wasserfall ont été tirés au total.

 

Il semble que le "Wasserfall" ait été handicapé par le fait qu'il ne pouvait être mis en batterie rapidement suite au temps important de remplissage des réservoirs.

Sources

http://www.sitesv1du-nord-de-la-france.com/autresarmessecretes.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wasserfall

http://www.loutan.net/olivier/archives/2015/05/22/missile-sol-air-c2-wasserfall-type-w5/


 

Photos

fusée antiaérienne Wasserfall (1945)

Par US Army — Intelligence bulletin (https://archive.org/stream/1946-04IntelligenceBulletin#page/n29/mode/2up), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=67560957

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page