Les illusions dans la guerre, 1945, les armes miracle d'Hitler

par Jean Marie Champeau 9 Août 2021, 19:08

1945, les armes miracle d'Hitler

 

À partir de 1944, avec la dégradation de la situation militaire allemande, les armes miracle sont abondamment utilisées par la propagande, qui réalise des films pour les actualités ou des reportages pour la presse écrite.

 

Typiques des illusions qu’entretenait le régime nazi, qui finit par croire à sa propre propagande, la plupart de ces armes n'ont guère dépassé le stade de projet ou de prototype ou n'ont été utilisées que trop tard et en trop petites quantités par la Wehrmacht pour avoir eu un véritable impact sur le plan militaire. 

 

En voulant poursuivre tous les projets, finalement aucun n’aura été mis en service suffisamment tôt pour être déterminant. Par une fuite en avant sans réelle logique stratégique, avec de trop fréquents changements de mission, beaucoup de temps fut perdu. 

 

L’un après l’autre les projets sont abandonnés quand les nazis se lassent de leurs nouveau jouet ou au fur et à mesure de l’avance des alliés.   

On compte des dizaines de projets de toutes natures aux caractéristiques inhabituelles, d'une grande audace scientifique en avance sur leur temps. Sous marins, terrestres ou aériens, ils ont été conçus par les ingénieurs allemands aux exceptionnelles compétences techniques.

 

Beaucoup de prototypes et de documents seront récupérés par les alliés après la guerre, pour servir de base aux développements pour plusieurs décennies.

 

Je pensais me limiter aux armes entrées en service, mais parmi les prototypes ayant été effectivement fabriqués, et pour lesquels il s’en est fallu de peu qu’ils entrent en service,  il y a tellement de choses spectaculaires que ça vaut le coup de les voir. 

 

Voici quelques unes de ces Wunderwaffen.

Les dates entre parenthèses marquent l’année du début de l’étude, les années d’entrée en opération(+), l’année de l’abandon(\) ou simplement une étape du projet(-). 

Me 262
Me 262(1939+1944\1945)
 He162
He162(1944+1945\1945)
Ar 234
Ar 234(1942+1944\1945)

 

Me 163 B-2
Me 163 B-2(1939+1944\1945)
Missile V1
V1(1942+1944\1945)
 Missile V2
V2(1934+1944)

 

 Canon V3
V3 (1942+1944\1944)
Missile V4 Rheinbote
V4 Rheinbote(1935+1944\1945)
Missile Rheintochter R1
Rheintochter R1(1942+1943\1944)

 

Missile Fx1400 Fritz X
Fx1400 Fritz X(1938+1943\1944)
Bombe Hs 293 A
Hs 293 A(1940+1943\1944)
Le missile Enzian
L’Enzian (1943-1944\1945)

 

Missile X4
X4(1943-1944+0000)
Rocket R4M
R4M(1944+1945)

 

Missile F55
F55(1942-1944+0000)
 Missile Hs117
Hs117(1941-1944\1945)
Missile Wasserfall
Wasserfall(1941-1944+1945)

 

Aile volante Ho229
Ho229(1941-1945+0000)
Avions ailes delta Lippisch P13 et DM1
Lippisch P13 et DM1 (1942-1944+0000)

 

Missile piloté Ba349 Natter
Ba349 Natter(1944-1945+0000)
Ensemble d'avions composite Mistel
Mistel(1943+1944)
Bombardier longue distance Me264
Me264(1937-1942\1944)

 

Projet stratosphérique Silbervogel
Silbervogel(1930\1942)
Prototype d'avion stratospérique Arado Ar E.555
Arado Ar E.555 (1942\1944)
Planneur d'attaque Ju322 Mamut
Ju322 Mamut(1940-1941\1942)

 

Canon 800mm Gros Gustav
Gros Gustav(1937-1941+1942)
Char PanzerVIII Maus de 100tonnes
Panzer Maus(1941-1943\1944)

 

Canon autoporté P1000 de 1000 tonnes
P1000(1942\1943)
   Canon autoporté de 1500 tonnes P1500
P1500(1942\1943)

 

Uboot type XXI(1931-1939+1945)
Uboot type XXI(1931-1939+1945)

 

trop tard

 

«Les batailles perdues se résument en deux mots : trop tard» 
Cette sentence de Douglas MacArthur, probablement le fruit de ses longues années d’expérience, pourrait représenter le destin des armes miracle de Hitler.

 

Les multiples hésitations et revirement des décisions d’Hitler, ont eu raison de l’exceptionnelle créativité des ingénieurs allemands. 

 

Dans d’autres circonstances on aurait dit: «ce mec est un connard !».

Mais en «éliminant» ceux qui ne pensaient pas comme lui, il a conquis un pouvoir total. Prenant des décisions lourdes de conséquences, basées, plus sur des sentiments haineux que sur une logique réaliste, Hitler a pu, sans opposition, mener son pays à la catastrophe.

 

Outre l’aveuglement de Hitler que sa haine conduit à des choix irréalistes, il semblerait que les scientifiques aient roulé les SS dans la farine, lesquels étaient à la source des financements, pour prolonger au maximum leurs recherches.
Autant les prototypes d’étude font rapidement des tests concluants autant les modèle de pré-production ont du mal à réussir leur essais et souvent échouent sur une version trop sophistiquée.
          

Missiles

 

 

J’en veux pour preuve le développement du missile anti-aérien F55 "Feuerlilie".

 

Depuis 1942, les travaux sur le concept du missile aboutissent au précurseur F25 produit afin de servir de banc d'essai pour l'étude des vitesses et de l'aérodynamisme.

Testé en juillet 1943, il a fonctionné parfaitement propulsé par des moteurs-fusées fiable à propergol solide. 

 

Propulseur à carburant solide
Propulseur à carburant solide

Les premiers essais du F55 "Feuerlilie", grandeur nature, ont été effectués et réussis en mai 1944 en utilisant ces mêmes moteurs-fusées fiables à propergol solide. 

 

C’est alors que la poursuite des essais utilise le moteur-fusée à carburant liquide, qui n’est pas encore au point. Le premier de ces tests échoue avec l'explosion du F55 prototype ce qui sonne le glas du projet en novembre 1944.

Rockets

 

La mégalomanie de Hitler ne lui permet plus de se contenter d’une solution éprouvée et simple à fabriquer et à utiliser. Il se laisse emporter par d’autres arguments de propagande au risque, bien réel, de retarder la phase opérationnelle.

 

Les 3 types de rockets R4M
Les 3 types de rockets R4M

 

Par exemple, une solution simple et très efficace se voit longtemps ignorée comme la rocket R4/M qui ne fut commandée aux industriels qu’en 1944 alors que la guerre est d’ors et déjà perdue.

Simple et économique, il aurait pu facilement assurer la maîtrise des airs et une réponse anti-char efficace.

L’illusion de la fiabilité 

 

Uboot type XXI U3008
Uboot type XXI U3008

 

Les sous-marins de types XXI auraient pu changer le cours de la bataille de l’Atlantique. 
                                           
En 1942, les pertes des VIIC, dont la conception datait de 1936, étaient de plus en plus lourdes devant les moyens impressionnants mis en œuvre par les alliés, en particulier le décryptage des messages "enigma". 
                                                                                                                      

 

machine de cryptage Enigma
Enigma

En se fiant trop aveuglément à la solidité du codage de leur machine de chiffrement "enigma", lequel avait été cassé, chaque sortie d’un U-Boot dans l’Atlantique pouvait se solder par un naufrage sans une seule torpille lancée. 

Un changement simple dans la configuration de chiffrement aurait pu repousser le danger de décodage.

 

En ce qui concerne les bâtiments sous-marins eux mêmes, des travaux avaient été entrepris en Allemagne par Helmuth Walter qui préconisait depuis 1931 la mise en place de solutions nouvelles qui s’étaient traduites par des propositions dès 1933.

Cependant les priorités du réarmement étaient autres, et on remit ces études opérationnelles à plus tard.

 

Il a fallu attendre 1939, six ans plus tard, pour que le premier submersible à propulsion nouvelle de Walter ne soit construit. Mais ces recherches avancèrent très lentement, et, sous la pression des événements, priorité fut enfin donnée à un modèle de série plus simple.

 

En 1943, soit 10 ans après le premier projet et 4 ans après le début de la guerre, un nouveau modèle de bâtiment quasi indétectable, est construit, le type XXI. 

Les tests nécessaires feront que les premiers exemplaires opérationnels ne verront le jour qu’à la fin de la guerre et seulement deux firent une sortie réelle, les 119 autres restant à quai, attendant les ordres qui ne vinrent jamais. 

Incohérence

 

avion à grande autonomie Me264
Me264

Au début de 1942, du fait de la détérioration de la situation militaire de l’Allemagne, les développements complémentaires du Me264 furent annulés par le Generalfeldmarschall Erhard Milch, Ministre de l’Aviation. 

On a là un échantillon de demi mesures qui ne peuvent aboutir qu’à une impasse.  

 

Le nombre de prototypes du Me264 fut réduit de six à trois, et la construction des 24 appareils de série fut abandonnée. 

 

Pourtant, comme les différents services du ministère étaient toujours en pleine contradiction, de nouvelles spécifications furent élaborées au même moment.

Dans un but de propagande, Erhard Milch autorisa la reprise des développements du Me264 dans une version « Amerika Bomber »

 

Pour ajouter encore à la confusion, le 16 mai 1942 eut lieu une réunion ayant pour thème tous les avions de grande autonomie. Milch décida alors de stopper le programme du Me264 jusqu’à ce qu’une décision définitive fût prise. 

 

Du temps de perdu !     

Défense manquée

 

le  missile Wasserfall ,1945
Wasserfall

Si on peut trouver toutes sortes d’arguments pour expliquer les tergiversations dans le domaine offensif où l'on avait préféré miser sur les V1 et les V2 qui tombent au hasard, on rencontre le même aveuglement dans le domaine défensif. 


Le Wasserfall, missile de défense anti-aérien inspiré du concept du V2 qui ne fait que 1/4 de sa taille, est lancé à partir de rampes de lancement mobiles. Le guidage est assuré, soit par un système radio et l'opérateur déclenche lui-même l'explosion de la charge embarquée, soit le système combine un radar pour détecter la cible et un transpondeur dans le missile pour le repérer en vol par radiogoniométrie.


La mise au point du missile de défense Wasserfall, qui atteignait la vitesse de Mach 2,5, aurait pu rendre beaucoup plus de services à l’Allemagne pour la défense de son sol.

 

Mais pourquoi concevoir un engin anti aérien de défense puisque jamais un avion ennemi ne survolera l’Allemagne ? Comme dirait la propagande.

 

Pour une conception qui débute en 1941, on se préoccupe du sujet au moment des premiers bombardements stratégiques alliés à partir de 1943. Conséquence, les premiers modèles commencent les tests en 1943 pour un premier tir réussi le 8 mars 1944.

 

Peu avant l'évacuation de Peenemünde le 17 février 1945, un Wasserfall atteint 2800km/h en vol vertical. 

La production débuta en février 1945 dans les usines souterraines de Nordhausen.

 

Trente cinq Wasserfall ont été tirés au total.

 

Encore trop tard !

Le chasseur devenu chassé

 

Les hauts dirigeants SS avaient la maîtrise du financement des projets. Stratégiquement incompétents, ils se sont fourvoyés en recherches perpétuelles manoeuvrés qu’ils furent par les scientifiques qui ne voyaient d’intérêt que dans des projets riches de problèmes à résoudre.

 

Des projets prometteurs ignorés, des projets spectaculaires mais inefficaces pompant des ressources en matériaux et en compétences, caractérisent les choix aberrants privilégiant le spectaculaire incertain aux solutions éprouvées rapidement mises en oeuvre.

 

Les circonstances évoluant c’est à quel projet on attribuerait le label de prioritaire, parmi les projets «favoris» de tel ou tel hiérarque nazi au grand dam de la logique et de la stratégie.
 

Mistel assemblage composite de deux avions dont l'un est une bombe
Un Mistel

Les chasseur était devenu chassé. Après avoir poursuivi trop de solutions d’avant garde et perdant trop de temps en mise au point hasardeuses, en 1945 on a droit, ci dessous, à un montage de bric et de broc qui n’aura pas plus de succès pour retourner les événements.

 

La solution «Mistel» composé d’un avion converti en bombe piloté par un chasseur ancré sur lui et qui se détache au dernier moment, est représentative de la panique qui a saisi les dirigeants Nazi au moment du revirement de la guerre. 

Propagande



Parmi les centaines de projets futuristes conçus par une ingénierie allemande d’un exceptionnelle qualité, Hitler, ne voit qu’une course au gigantisme et engloutit des compétences et des matériaux dans des prototypes hors sujet.

 

Char Maus de 100 tonnes
100T Maus

Sur terre, on rêve de tanks de 100tonnes, et même des 1000tonnes et des 1500tonnes du Landkreuzer Projekt, jusqu’à ce que quelqu’un s’avise que jamais un pont ni même une route ne pourraient supporter de tel masses.                                        

Porteur de canon de 1000 tonnes P1000
P1000
Porteur de canon de 1500 tonnes P1500
P1500

                                                                       

Avion stratosphérique Arado Ar-E 555
Arado Ar-E 555

Parallèlement, d'autres projets dormant depuis le début de la guerre furent relancés dans l'intention bien vaine de donner corps à cette propagande vantant une prochaine victoire grâce aux Wunderwaffen

 

C'est ainsi que des programmes de bombardiers stratégiques, connurent un semblant de relance tout aussi illusoire que tardive en prétendant atteindre les métropoles américaines.

 

Le plus extraordinaire resta sans conteste le projet de bombardier stratosphérique Arado Ar-E 555 qui en théorie aurait pu franchir l'Atlantique, bombarder les États-Unis tout en les traversant et atterrir au Japon pour se réapprovisionner, en faisant ensuite le voyage de retour par-dessus l'URSS à très haute altitude, hors de portée des faucons de Staline comme étaient surnommés les pilotes russes.                                                                                                                                                   
Bien que Arado ait déjà développé un petit bombardier à réaction à courte portée, l'Arado Ar234Blitz dont le premier vol a eu lieu en juin 1943, aucun modèle 555 n'a dépassé le stade de la planche à dessin. 

Joujou de chercheurs

 

Le Silbervogel (vue d’artiste)
(vue d’artiste)

Parmi les propositions les plus avant-gardistes, le Silbervogel («Oiseau d'argent») était un projet de bombardier sub-orbital propulsé par un moteur-fusée, conçu par Eugen Sänger et Irene Sänger-Bredt dans les années 1930.

 

Ce projet était remarquable, dans le sens où il incorporait les recherches récentes de la fusée couplée avec le principe de corps portant.

 

En principe, il était prévu que le lancement du Silbervogel s'effectue sur un rail de 3km de long pour atteindre la vitesse de Mach 1,5  à l'aide d'un gros booster d'une poussée de 600 tonnes.

 

Après une montée suivant un angle de 30° jusqu'à 145km d'altitude à l'aide de ses propres propulseurs, le vol se poursuivrait selon une trajectoire balistique dont l'apogée se trouve à 161km d'altitude à une vitesse avoisinant les 22100 km/h.

Ce projet jugé, quand même, trop complexe a été abandonné en 1942 à l’état d’étude.

 

Le leg durable du concept du Silbervogel est le design de « moteur régénérateur », dans lequel le carburant circule dans des tubes autour du moteur afin de le refroidir et de permettre la pressurisation. 

Récupération


Si leur développement tardif n'a pas eu de réelle influence sur l'issue du conflit, ces armes ont suscité après la chute du Troisième Reich l'intérêt de plusieurs des pays vainqueurs. La récupération des avancées technologiques importantes mises au point par le complexe militaro-industriel allemand a notamment pris la forme de programmes menés par les services secrets de nations tels que les États-Unis, l’URSS, le Royaume-Uni ou la France.

 

Von Braun s'est rendu au américains. Quelques semaines avant il avait eu un accident de voiture.
Von Braun

 

La capture du centre d’essai de Peenemünde, des archives allemandes relatives au programme de missiles tactiques et balistiques du programme Vergeltungswaffen, les armes V1, V2 et V3, et surtout de l’équipe de savants et techniciens de Werner von Braun ont ainsi permis le développement des missiles balistiques US et surtout du programme spatial de la Nasa.

                                                           

 

V2, quatre secondes après le décollage depuis le banc d'essai VII, été 1943.
V2 décollage

Les vainqueurs, en particulier les États-Unis et l'Union Soviétique mettent la main sur les stocks de V2 et la documentation technique. 
Ils font venir les principaux ingénieurs et techniciens allemands sur leurs territoires nationaux, dans le but de rattraper le retard constaté par rapport à l'Allemagne dans ce domaine. 


Des V2 seront utilisées notamment comme fusées-sondes, et inspirent fortement les premiers missiles balistiques développés dans ces deux pays.

 

Rockets R4M
R4M

Dans le domaine des missiles légers, le rocket R4M a servi de modèles pour les États-Unis, notamment pour le FFAR de 70mm et le Zuni de 127mm.

                                                                                 

 

Avion chasseur à réaction Me262
Me262

Côté avions, douze exemplaires du Me262 le premier chasseur à réaction, furent récupérés par les Anglais, trois par l'USAAF et un par l'US Navy. Les Soviétiques, eux, sembleraient ne s'être emparés que d'un unique exemplaire, l'avion ayant principalement servi sur le front de l'Ouest. 

 

Planeur prototype de l'aile volante Ho229
Ho229

Un planeur Horten et l’aile volante Ho229 v3, en phase finale d'assemblage, furent récupérés et envoyés à la Northrop Corporation aux États-Unis pour évaluation.                

    

Uboot de type XXI
Type XXI

Dans le domaine sous marin, des typesXXI furent présents en de larges stocks à la libération, dans lesquels les alliés se servirent généreusement. 

Les Français et les Russes sont connus pour les avoir plagiés le plus ouvertement. Ils constitueront la base des nouveaux modèles de Sous-marins d’attaque conventionnels des années 60.


A la vue de tout cet arsenal, et de ce que des hommes conséquents auraient pu en faire, les alliés ont dû se dire « on a eu chaud » !

 

A quelques mois près. . .

 

En réalité, le régime était perdu, il vivait déjà dans l’illusion.

Les alliés disposaient d’un agent en place capable d’influencer négativement les décisions du commandement allemand et le conduire à de mauvais choix.

 

Le ver était déjà dans le fruit, cet agent involontaire se nommait Adolf Hitler.

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wunderwaffe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Messerschmitt_Me_262

https://fr.wikipedia.org/wiki/Heinkel_He_162

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arado_Ar_234

https://fr.wikipedia.org/wiki/Messerschmitt_Me_163_Komet

https://fr.wikipedia.org/wiki/V1_(missile)

https://fr.wikipedia.org/wiki/V2_(missile)

https://fr.wikipedia.org/wiki/V3_(canon)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusée_V4

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fx_1400_Fritz_X

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henschel_Hs_293

https://fr.wikipedia.org/wiki/R4M

http://www.sitesv1du-nord-de-la-france.com/autresarmessecretes.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kramer_X4

http://www.luft46.com/missile/x-4.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Enzian

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wasserfall

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henschel_Hs_117

http://www.walterwerke.co.uk/missiles/hs117a.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Horten_Ho_229

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lippisch_DM-1

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bachem_Ba_349

https://en.wikipedia.org/wiki/Mistel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Messerschmitt_Me_264

https://fr.wikipedia.org/wiki/Silbervogel

http://secondeguerremondiale.centerblog.net/97-Silbervogel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arado_Ar-E_555

https://fr.wikipedia.org/wiki/Junkers_Ju_322_Mammut

https://fr.wikipedia.org/wiki/Panzerkampfwagen_VIII_Maus

https://tanks-encyclopedia.com/ww2/nazi_germany/panzer_maus.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Landkreuzer_Projekt

https://fr.wikipedia.org/wiki/Unterseeboot_type_XXI

https://www.secondeguerre.net/articles/navires/de/su/na_type21.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/80_cm_Kanone_(E)_Schwerer_Gustav

http://67400.free.fr/monsiteweb/80%20cm%20Kanone%20Schwerer%20Gustav.htm

 

 

Photos

Me 262 A W.Nr.500071 « weiss 3 » en avril 1945.

Par Bundesarchiv, Bild 141-2497 / CC-BY-SA 3.0, CC BY-SA 3.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5418759

He 162 en 1945 en France

Par Auteur inconnu — U.S. National Archives, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6591241

Un Ar 234B-2 au sol en 1945

Par Royal Air Force official photographer — This is photograph CH15703 from the collections of the Imperial War Museums., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17418682

Le Me 163 B-2 au National Museum of the United States Air Force, à DaytonOhio.

Par USAF — USAF photo No. 030801-F-1234P-080 [1], Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1257448

Un V1 amené à son pas de tir avant le lancement (1944).

Par Bundesarchiv, Bild 146-1975-117-26 / Lysiak / CC-BY-SA 3.0, CC BY-SA 3.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5482824

Chasseur Spitfire modifiant la trajectoire d'un V1 en soulevant l'aile de la bombe volante.

Par Walton — This is photograph CH 16281 from the collections of the Imperial War Museums., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=685906

V2, quatre secondes après le décollage depuis le banc d'essai VII, été 1943.

Par Bundesarchiv, Bild 141-1880 / CC-BY-SA 3.0, CC BY-SA 3.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5338474

Photo d'un V3 (Bundesarchiv de Coblence)

Par Bundesarchiv, Bild 146-1981-147-30A / CC-BY-SA 3.0, CC BY-SA 3.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5483118

 

V4 Rheinbote sur sa rampe de lancement  (origine inconnue, droits réservés)

Le Rheintochter R1 sur sa rampe de lancement (origine inconnue, droits réservés)

Vue arrière du Fritz X

https://svppbellum.blogspot.com/2019/02/il-ruhrstahl-sd-1400-o-bomba-guidata.html

HS 293 A, exposée au Deutsches Museum à Munich, en Allemagne.

Deutsches Museum Munich photo Jean-Patrick Donzey

CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=945587

3 Versions de la fusée allemande R4M.

https://www.nevingtonwarmuseum.com/r4m.html

F55 sur son pas de tir en Mai 1944,

(origine inconnue, droits réservés)

A wartime photo of the Ruhrstahr/Kramer 8-344 (X4)

(origine inconnue, droits réservés)

L’Enzian sur sa rampe de lancement

Par US Army — Intelligence bulletin (https://archive.org/stream/1946-04IntelligenceBulletin#page/n31/mode/2up), Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=67561156

HS117 sur sa rampe de lancement

http://www.walterwerke.co.uk/missiles/hs117a.htm

Horten Ho229 avant un vol d'essai, 2 février 1945.

Par Auteur inconnu — US Gov, Domaine public,

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10216264

L'avion delta Lippisch DM-1

Par Mitglieder der Akaflieg München — Akaflieg München e.V., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20468215

Lippisch P13 (motorisé) et DM1 (planeur).

Par JuergenKlueser — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7384368

Bachem Ba 349 Natter lors de l'exposition montrant les prises de guerre en 1946.

Les croix gammées rajoutées par les Britanniques ne sont pas conformes.

Par Photograph published in: Aircraft of the Fighting Powers Vol VII Ed: O G Thetford Harborough Publishing Co, Leicester, England 1946. — from English Wikipedia, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1049771

Un Mistel d’entrainement

By U.S. Army - http://anonymous-generaltopics.blogspot.com/2008/06/mistel.html, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25625085

Le Schwerer Bomber - Amerika Bomber - Messerschmitt Me 264. Achevé dès 1942

Par Bundesarchiv, Bild 146-1989-039-16A / CC-BY-SA 3.0, CC BY-SA 3.0 de, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=33436796

http://secondeguerremondiale.centerblog.net/97-Silbervogel

Modèle réduit du concept Arado E.555

Par M. Muller — made by M. Muller, CC0,

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45278391

Junkers Ju 322 Mammut

https://germo43.skyrock.com/3097659987-Junkers-JU-322-Mammut.html

Panzerkampfwagen VIII Maus

https://tanks-encyclopedia.com/ww2/nazi_germany/panzer_maus.php

Le P1000 Ratte Land Cruiser et P1500 par Edward Grotte

https://www.historynet.com/hitlers-monster-tanks.htm

Machine Enigma modèle 1940.

Par Gind2005 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0,

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21490368

images allemandes du Gros Gustav

http://67400.free.fr/monsiteweb/80%20cm%20Kanone%20Schwerer%20Gustav.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page