Les illusions dans la guerre, 1950, Le débarquement d'Incheon.

par Jean Marie Champeau 17 Août 2021, 20:19 application guerre

1950, Le débarquement d'Incheon.                                                                                                                              

le pont sur la rivière Nakdong.

 

À l'été 1950, pendant la guerre de Corée l 'Armée Populaire Coréenne (APC) de la Corée du Nord a attaqué la Corée du Sud. Les 140000 soldats sud-coréens et alliés ont été submergés. 

 

En août et septembre 1950, la Corée du Sud et ses alliés ont mené la bataille du périmètre de Pusan contre les envahisseurs et ont réussi à établir une ligne défensive sur la rivière Nakdong.

La tromperie

   

Carte de la Corée du Sud avec le lieu du débarquement Incheon.

Pour permettre la contre-attaque qui a commencé par le débarquement  à Incheon dans l’Opération Chromite, les forces américaines sous l’égide de l’ONU ont organisé une tromperie qui a fait croire que le débarquement aurait lieu à Gunsan, à 100km au Sud du site réel d'Incheon

 

Pendant les deux semaines précédant le débarquement, toute la zone Incheon-Séoul a été photographiée quotidiennement pour fournir des informations détaillées et à jour, sur l'activité ennemie.

                                                                 
Le 5 septembre, l'Air Force des États-Unis a lancé des attaques sur les routes et les ponts pour isoler Gunsan. Cela a été suivi d'un bombardement naval, et d'un bombardement intensif des installations militaires dans la ville et aux alentours. 

 

Ces actions correspondaient à des étapes caractéristiques de pré-invasion et visaient à amener la Corée du Nord à croire que Gunsan était le site du débarquement prévu par l'ONU.

 

Des bombardements simultanés ont été dirigés sur Chinnampo en Corée du Nord, et le cuirassé américain USS Missouri a bombardé le port de Samchok, à la même latitude que Incheon mais sur la cote Est du la Corée du Sud.                   

Carte de la Corée du Sud

En plus du bombardement aérien et naval, les officiers des Marines Américains de l’ONU ont informé leurs unités que le débarquement se ferait à Gunsan sachant que l'information parviendrait aux oreilles des Nord-Coréens par le biais de rumeurs ou d'espions. 


Dans la nuit du 12 au 13 septembre, la Royal Navy britannique a débarqué des troupes d'opérations spéciales de l'armée américaine et des commandos Royal Marines à Gunsan, s'assurant que les forces ennemies remarqueraient leur supposée reconnaissance de la zone. 

                                                                                
                                                                            
Avant cela, les forces des Nations Unies avaient mené des répétitions sur la côte Sud-Coréenne sur plusieurs sites où les conditions étaient similaires à celles d'Incheon. Ces exercices ont permis aux forces de l'ONU de perfectionner le timing et les actions du débarquement tout en déroutant les Nord-Coréens quant au site de débarquement réel.

Le débarquement

 

L'USS Missouri bombardant la côte
L'USS Missouri bombardant la côte

Dès le 1er septembre, un jeune lieutenant de la marine américaine, Eugene Clark, a été débarqué sur une petite île près d'Incheon où il a effectué une brillante reconnaissance de toute la zone qui a confirmé les craintes des planificateurs concernant les marées. 

Dans la nuit du 14 septembre lorsque la flotte d'invasion fonçait vers Incheon, Clark a conclu son travail en illuminant un phare à l'entrée sud du chenal d'approche. 

 

La cartographie impeccable de Clark de la plupart des positions défensives a permis à une force de bombardement de navires de guerre d'entrer dans le chenal d'approche les 13 et 14 septembre, où ils ont bombardé les défenses de Wolmido avec une précision extrême.


Le 15 septembre, les forces des Nations Unies commandées par Douglas MacArthur a surpris les Nords Coréens avec le débarquement à Incheon. 

Débarquement  sur la  Red Beach à Incheon en Corée du Sud
Débarquement  sur la  Red Beach

 

 

Juste après que la résistance Nord-Coréenne à Incheon fut écrasée, le processus de ravitaillement et de renforcement commença. 

 

Les Seabees du Génie, qui étaient arrivés avec les Marines, construisirent un dock sur la Green Beach qui fut utilisé pour faciliter les rotations des engins de débarquement.                                                                                                           

 

Lors de la bataille qui a suivi, l'ONU a mis fin à une série de victoires de la Corée du Nord. Le dispositif Nord Coréen s’est effondré en un mois et 135000 de ses soldats ont été faits prisonniers.

ACCUEIL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page