L’illusion verticale-horizontale

par Jean Marie Champeau 22 Novembre 2021, 18:55 géométrique

 

 

L’illusion verticale-horizontale est la tendance des observateurs à surestimer la longueur de la barre verticale d’un T retourné par rapport à la base horizontale de même longueur.

Présentation de l’illusion

 

illusion verticale-horizontale

 

 

Sur cette image, la ligne verticale nous paraît plus grande que la ligne horizontale de même longueur qu’elle coupe en son milieu.


Dans cette illusion, un sujet indiquera généralement que le segment de droite vertical est plus long que le segment horizontal.

Preuve

 

 

 

Sur un fond quadrillé, on constate que chaque ligne s’étend sur 11 carreaux.


Et même là, l’impression d’inégalité persiste !
 

Variante, les 2 T

 

 

 

Une autre version fait apparaître une chose intéressante.


Il semblerait bien que l’explication de l’illusion ne se trouve pas dans la disposition verticale du trait puisque la barre horizontale de droite semble aussi plus longue que la base, alors que tout les segments sont de la même longueur.

 

Le trait vert parait plus grand que le trait noir. De même, le trait noir parait plus grand que le trait rouge.

 

De la même manière que l'illusion du T renversé seul, la 'base' du T parait toujours plus petite.

Explication(s) de l’illusion

 

Malgré son apparence plus longue, la ligne verticale est de la même longueur que la base. 

 

On pense généralement que cette illusion est le résultat de deux phénomènes.

 

D’abord les mouvements des yeux liés aux lignes horizontales seraient plus facile à faire que les mouvements verticaux car les balayages horizontaux ne font intervenir que deux muscles, alors que les balayages verticaux font intervenir 4 muscles. L'oeil verrait en premier la ligne horizontale, ce qui rendrait la ligne verticale plus grande car l'oeil mettrait plus de temps à l'interpréter.

 

Il en découlerait une surestimation des longueurs verticales au détriment des longueurs horizontales.

 

Une cause secondaire viendrait du fait que la ligne horizontale est séparée en deux segments plus petits ce qui renforcerait l’impression d’inégalité.

Ma proposition d’explication

 

Comme on l’a vu dans la variante des 2T, la verticalité face à l’horizontalité ne me semble pas être la bonne explication car dans cette variante 2T, il se trouve qu’un segment horizontal apparaît plus grand. 

 

En revanche on peut voir dans les deux cas que notre cerveau a la possibilité de comparer le segment par rapport aux deux demi segments de la base. 

 

Comme on le constate dans bon nombre d’illusions, le cerveau cherche à mettre du sens partout, même là où il n'y en a pas. Il en fait trop, amplifiant les contrastes, créant contours, couleurs, perspectives, reliefs, mouvements, en fonction de ce qu'il connaît. L'interprétation qu'en fait le cerveau peut parfois être ambiguë et déboucher sur une illusion d'optique.


Dans les deux expériences, le cerveau ne peux pas s’empêcher de comparer instinctivement les segments « complets » avec les demi-segments se situant à leur base non seulement en termes de longueur mais en termes de « masse ».

 

Il en déduit, intuitivement, que ce segment entier « devrait être » plus long (lourd) que la réunion des deux demi-segments.

Quand on est en présence de lignes verticales, celles-ci vont inévitablement couper des lignes horizontales, s’il y en a, et il se produira automatiquement ce phénomène proche de « l'aperception » décrite par Wundt.

Wundt


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page