Les illusions dans la vie courante, le camouflage animalier dans les feuilles

par Jean Marie Champeau 21 Novembre 2021, 18:52 application vie courante

Dans les feuilles et les fleurs
                                                       

La sauterelle à capuchon
 
Teratodus monticollis.
Teratodus monticollis.

 

Les tératodes, communément appelées sauterelles à capuchon, sont un genre de sauterelles. L'espèce type est Teratodes monticollis.

Les sauterelles à capuchon se nourrissent de feuilles d'arbres et peuvent devenir de sérieux ravageurs du teck et du bois de santal.

 

Les nymphes et les adultes de l'espèce sont de couleur vert terne. Le pronotum se développe en une grande structure pointue en "capot" bordée de jaune-orange, leur donnant l'apparence générale d'une feuille.

 

Les tératodes, sont originaires d'Inde et du Sri Lanka.

La chenille de l'Euthalia aconthea

 

La chenille de l'Euthalia aconthea possède une robe étonnante. Et pour cause, elle peut épouser parfaitement les feuilles et autre verdure de son habitat. 

Regardez bien la nervure centrale de la feuille.


Ainsi, avant de se transformer une dernière fois en insecte volant, cette chenille pourra se camoufler des prédateurs environnants. 

 

On la trouve en Asie du Sud-Est et en Inde.

La Chauve-souris rousse

 

Chauve-souris tout ce qu'il y a de plus classique, la chauve-souris rousse possède toutefois une particularité, résidant dans sa technique de camouflage. 
Brune/rouge, elle peut facilement être confondue avec une feuille en adoptant la forme. 

 

La chauve-souris rousse mesure environ 11 cm de long pour un poids entre 9,5 et 14 grammes. 

Le mocassin à tête cuivrée

 

Ce reptile est un as dans l'art du camouflage. Sa robe cuivrée lui offre une couverture de choix pour se faufiler parmi les feuilles tombées au sol. 

Il a pris l'habitude de chasser en embuscade, à l'affût du passage d'une proie. 

 

Il se trouve aux Etats-Unis et dans l'extrême-Nord du Mexique. 

Venimeux, ce serpent ne représente toutefois pas un grand danger pour l'être humain.

Le mocassin à tête cuivrée
Le mocassin à tête cuivrée

 

Regardez bien au centre de la première image, il est bien là,  entre les feuilles vertes ! 

Pour vous aider à le repérer, il est plus facile de le voir sur la seconde image. 

 

Bon, là vous le voyez ?

Une sauterelle

 

Les sauterelles sont communes à nombre d'entre vous.

Seulement, leur capacité de camouflage ne vous a peut-être pas permis de poser les yeux dessus. 

Et pour cause, cet omnivore peut prendre l'apparence d'une feuille, disparaissant du regard des moins attentifs.

Le phasme feuille
Le phasme feuille
Le phasme feuille

 

Les phasmes (Phasmida), sont un ordre d'insectes néoptères dont la forme caractéristique peut faire penser à une branche, à une feuille, à une tige épineuse  ou encore à une écorce qui peut se mouvoir. 
Leurs principaux prédateurs sont des oiseaux, de petits mammifères et des araignées.

Pour survivre, ils se fondent dans leur environnement en imitant à la perfection des brindilles, des feuilles mortes ou vertes, voire des lichens. 

 

Ce camouflage est poussé jusque dans leur façon de se mouvoir, puisqu'ils se déplacent lentement, par à-coups, comme une branche ballottée par le vent. La plupart peuvent également rester parfaitement immobiles pendant des heures. 

Certaines espèces disposent en outre de moyens de défense, leurs glandes pro-thoraciques sécrétant alors diverses substances toxiques. 

 

En matière de camouflage, le phasme est bien sûr une star inégalable. 
Avec son corps en forme de branche ou de feuille, il se confond parfaitement avec le feuillage d’un arbre ce qui le rend quasiment imperceptible à l’œil nu.

Le Gecko feuille

 

Ce gecko vit dans la forêt tropicale humide, sur les troncs et branches des arbres à faible hauteur, et s'aventure rarement au sol.

C'est une espèce relativement petite, a l'apparence de feuilles d'arbres, avec des nervures apparentes. Pour les couleurs on trouve des feuilles sèches marron beige, des variantes de jaune, orange, brun. 

Certains sont quasiment noirs. La queue a une forme de feuille, reproduisant même des cannelures sur le pourtour. La tête est relativement massive, avec de grands yeux. 

La mante orchidée

 

En y regardant de plus près, apercevez-vous la mante orchidée ? 

Alors que certains insectes utilisent leur technique de camouflage pour se cacher parmi les fleurs, cette mante pourrait bien, elle, prendre la forme d'une partie de l'orchidée pour attirer ses proies. 

Ses quatre pattes ressemblent à des pétales.

 

La mante orchidée peut mesurer de 3 à 6 cm et qu’on reconnaît facilement grâce à ses couleurs vives qui peuvent varier selon l’environnement, ressemblant à celles d’une fleur. 

Les pattes prennent aussi la forme de pétales, et les deux pattes avant sont dentelées pour saisir les proies. 

La chenille verte, Tanaecia

 

Cette chenille verte, de la famille des Tanaecia, se fond merveilleusement bien dans son environnement.

La feuille morte

 

Qui voudrait manger une feuille morte ? 
Peu d'animaux se porteraient candidats. 

C'est précisément pour la couleur du dessous de ses ailes que ce papillon Kallima est aussi appelé "feuille morte".


On le trouve en Asie du Sud-Est, présent de l'Inde en passant par la péninsule indochinoise jusqu'au sud de la Chine et à Taïwan. 

La Feuille-morte du chêne
La Feuille-morte du chêne
La Feuille-morte du chêne

 

Gastropacha quercifolia ou la Feuille-morte du chêne, ce papillon nocturne s’apparente fortement à une feuille morte de chêne. Curieuse idée quand l’on sait qu’il vit surtout pendant l’été !  Morphologiquement, il est assez grand et volumineux et les femelles, qui sont toujours plus imposantes, peuvent atteindre jusqu’à 9 cm d’envergure.

 

La Feuille-morte du chêne est présente dans toute l’Europe et jusqu’en Asie.

Les thomises
Thomise

 

Les animaux peuvent également changer de couleur selon leur environnement. 

Thomise variable
Thomise variable

 

Les thomises, ces petites araignées-crabes adaptent leur couleur à celle de la fleur sur laquelle elles se postent pour chasser leurs proies. 

 

Cette thomise à l'affût est accordée à la couleur de la fleur de liseron.

Paon du jour

 

Les motifs du camouflage peuvent être très visibles de façon à distraire l’attention de l’observateur. Cela permet de retarder la reconnaissance de l’animal dans son ensemble, et lui laisse le temps d’échapper à son prédateur. 

On peut citer par exemple les ocelles des papillons, qui font penser à des yeux, comme pour le Paon-du-jour.

Le Robert-le-Diable

 

Un animal qui a recours à l’homotypie adopte non seulement les couleurs de son environnement, mais il en prend aussi la forme !  

On peut citer le Robert-le-Diable qui, lorsqu’il ferme ses ailes, ressemble à une feuille morte.

La syrphe     
Syrphe du groseillier
Syrphe du groseillier

 

Le mimétisme est également une forme de camouflage, dans le sens où l’animal qui y a recours se fait passer pour ce qu’il n’est pas. 

Ici, l’animal ne cherche pas à se dissimuler mais à imiter un autre être vivant, souvent plus dangereux que lui. Il lui emprunte son apparence physique, ses odeurs ou les sons qu’il émet. 

 

Les syrphes, des mouches totalement inoffensives empruntent l’alternance du jaune et du noir de la guêpe.

La  Chenille de Flambé

 

Cette petite chenille se dissimule bien grâce à sa ressemblance avec la feuille sur laquelle elle repose.

Criquet dans les herbes

 

Encore un criquet.

 

Parviendrez-vous à trouver le criquet camouflé dans ces herbes ?

La Grenouille feuille

 

La Grenouille cornue asiatique ou Grenouille feuille est une grenouille qui peut mesurer de 7 à 14 cm. 

 

Elle se camoufle en prenant les couleurs de feuilles mortes avec des taches noires ainsi que des sortes de “cornes” au-dessus des yeux.

 

On la retrouve exclusivement en Asie du Sud Est.

L’Atlas

 

D’une envergure de 20 et 30 cm, ce papillon de nuit est considéré comme étant l’un des plus grands du monde. 

Une fois qu’il a atteint sa forme adulte de papillon, il ne s’alimente plus car son appareil buccal est atrophié, et vit donc entre 4 et 8 jours selon le sexe. 
L’extrémité de ses ailes fait penser à une tête de serpent, c’est pourquoi il est aussi appelé papillon cobra. 
                                       

Originaire des forêts d'Inde, la surface alaire de l'atlas atteint 160 cm².

L'Érèse coccinelle

 

Chez l'Érèse coccinelle , comme chez beaucoup d’espèces d’araignées, le mâle et la femelle Érèse coccinelle sont très différents. 


Ici, c’est un mâle. L’espèce vit dans des terriers qui servent pour la chasse comme pour l’accouplement. Les œufs sont ensuite directement pondus dans ces terriers tapissés de soie. 


Sa ressemblance avec la coccinelle est bluffante.


L’espèce vit entre l’Europe et l’Asie centrale.

introduction
dans les branches

 


 

Photos

Teratodus monticollis.

Par J.M.Garg — Travail personnel, CC BY 3.0,

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7776408

 

La Chauve-souris rousse

https://tkoala.fr/images/galerie/tk66-animaux-camouflage/(19).jpg

 

La chenille de l'Euthalia aconthea

https://static.hitek.fr/img/actualite/2017/05/29/w_chenille-de-euthalia-aconthea.jpg

 

Le mocassin à tête cuivrée

https://static.hitek.fr/img/actualite/2017/05/29/w_mocassin-a-te-te-cuivre-e.jpg

Le mocassin à tête cuivrée Camouflage dans des feuilles mortes.

Par Auteur inconnu — http://www.public-domain-image.com/public-domain-images-pictures-free-stock-photos/fauna-animals-public-domain-images-pictures/reptiles-and-amphibians-public-domain-images-pictures/snakes-pictures/copperhead-snake.jpg, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=24885956

Là vous le voyez?

https://wl-sympa.cf.tsp.li/resize/728x/jpg/255/9c6/ce22d852f3b4eb2c8ecb84b44f.jpg

 

 

Une sauterelle

https://static.hitek.fr/img/actualite/2017/05/29/w_tettigoniidae.jpg

 

Le phasme feuille

https://www.cafedeclic.com/images/copy/uploads/actus/thumb/4998206f65d55614d57a7cc064581de3b2e3328f.jpg

https://www.cafedeclic.com/images/copy/uploads/actus/thumb/8e88c683a05275511c97c7e4c9662bee751243ea.jpg

 

 

Le Gecko feuille

https://www.cafedeclic.com/images/copy/uploads/actus/thumb/4495625a1225bbbffcd1f534b29d99cc5b9b7e1e.jpg

 

 

La mante orchidée

Christian Ziegler, National Geographic

Luc Viatour, Philipp Psurek

La chenille verte, Tanaecia

Christian Ziegler, National Geographic

 

La feuille morte

Christian Ziegler, National Geographic

 

La Feuille-morte du chêne

Jeffdelonge

 

Thomise

Biosphoto. Stoelwinder

Thomise variable

Biosphoto. Bruno Guénard

Thomise

NDAVID

 

Paon du jour

Biosphoto-Frank Deschandol & Philippe Sabine

 

Robert-le-Diable

Biosphoto. Robin Monchâtre

 

Syrphe du groseillier

Biosphoto-Stéphane Vitzthum

 

Chenille de Flambé

Marcassin

 

Criquet dans les herbes

NDAVID

 

La Grenouille feuille

Bernard DUPONT

photography.nationalgeographic.com

 

Un papillon Atlas

Par Augustine Thodupuzha — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=36666972


L'érèse coccinelle

Par Affemitwaffe — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2413661

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page