Les illusions, le biais égocentrique

par Jean Marie Champeau 13 Mai 2022, 10:28 biais de jugement

 

Le biais égocentrique ou l'effet projecteur

Barry Manilow en concert en 2008 au Xcel Energy Center, St. Paul (Minnesota)
Barry Manilow


Au cours d’une expérience en 1999 on a demandé à des étudiants d’interagir avec un autre groupe en portant un t-shirt à l’effigie de Barry Manilow, le chanteur du tube “Copacabana”, considéré comme assez ringard dans leur milieu. 

 

Quelques heures après on leur a demandé combien de personnes avaient, à leur avis, remarqué leur t-shirt ringard.

 

Leur estimation était d’un élève sur deux, alors qu’en réalité moins d’un quart l’avait remarqué. 

 

Cette expérience fait partie d’une série de tests réalisés par les deux psychologues Thomas Gilovich et Kenneth Savitsky, qui ont illustré la réalité de ce qu’ils ont appelé "l’effet de projecteur".


L’effet de projecteur, est la manifestation de notre propre narcissisme. Il va bien au-delà du jugement sur la seule apparence. 

 

Souvenez-vous, quand vous étiez enfant, vous aviez mal fait vos devoirs et, au moment d’entrer en classe, vous avez commencé à paniquer, persuadé que votre professeur allait, d’une façon ou d’une autre, « sentir » que vous aviez été insuffisant et vous interroger vous, justement vous, ce jour-là.

 

Il peut aussi se manifester de manière plus grave, et parfois même dans des proportions qui frisent la pathologie, souvent de façon paranoïaque. 

 

Par exemple, beaucoup de SJW(*) intersectionnels, qui s’estiment opprimés dès que leur (toute) petite niche spécifique ne fait l’objet d’aucune mesure de protection particulière, sont dans ce cas.

Ce sont bien souvent des gens qui croient être persécutés par les institutions, alors que la réalité est bien plus simple, leurs micro-problèmes n’intéressent personne, sinon eux-mêmes, et n’ont aucun intérêt dans le débat public.

- - -


(*) Social justice warrior (couramment abrégé SJW, «guerrier de la justice sociale») est un néologisme anglais généralement péjoratif qui désigne, le plus souvent sur les réseaux sociaux, une personne qui défend des idées ou des causes «progressistes», en usant d'une rhétorique jugée extrémiste, fallacieuse ou outrancière et dont le militantisme est perçu comme davantage motivé par une recherche d'approbation sociale ou par la satisfaction d'un sentiment de supériorité morale, que par une réelle quête de justice sociale. 
 

- - -

 
Le biais
Concept de la réussite du travail d'équipe.

Bien avant, Jerald Greenberg avait déjà établi en 1983, le biais égocentrique quasiment identique au biais de projecteur.


Le biais égocentrique consiste, pour une personne, lors d'une action conjointe ou d'un travail en groupe, à surestimer sa contribution et à s'attribuer plus de responsabilités dans ses succès ou des comportements négatifs du groupe.

 

Cela semble être le résultat du besoin psychologique de satisfaire son ego et d'être à son avantage.

 

Les effets du biais égocentrique peuvent différer en fonction de caractéristiques personnelles, telles que l'âge et le nombre de langues que l'on parle.

 
Moralité

L’égo est un puissant motivateur pour renforcer l’estime de soi, mais il peut avoir une influence néfaste.

 

Le fait d’attribuer constamment des résultats négatifs à des facteurs externes et de s’attribuer seulement le mérite d’événements positifs peut être lié au narcissisme.

 

Rapidement repérée, cette attitude, en particulier dans le milieu professionnel, peut, à l’inverse, porter préjudice à son auteur, d’autant que ce biais à tendance à s’amplifier avec le travail à distance car certains résisteront moins à fanfaronner à distance que s’ils étaient tous présents dans une même salle. 

 

Les plus introvertis, à l’inverse, risquent d’être encore plus effacés et silencieux derrière leurs claviers, alors que leur besoin de se sentir valorisés est tout aussi puissant.

 

Mais tout bon manager sait déjouer ces manifestations. Ce même biais égocentrique sera l’outil qui se retournera contre le hâbleur pour qu’il endosse un échec.

Un égoïste, c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi. 

Eugène Labiche

ACCUEIL

 

Photos

Barry Manilow

Manilow en concert en 2008 au Xcel Energy Center, St. Paul (Minnesota)

Par Weatherman90 sur Wikipédia anglais, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10903624

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2b/BarryManilow.jpg/800px-BarryManilow.jpg

 

projecteur

https://fr.freepik.com/vecteurs/abstrait

Abstrait vecteur créé par upklyak – fr.freepik.com

https://img.freepik.com/vecteurs-libre/podium-rond-scene-vide-eclairee-par-projecteurs_107791-4152.jpg?w=900

 

Groupe vainqueur

https://fr.freepik.com/vecteurs/personnes

Personnes vecteur créé par pch.vector – fr.freepik.com

https://img.freepik.com/vecteurs-libre/concept-travail-equipe-reussite-equipe_74855-6673.jpg?w=900

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page