Le paradoxe du vote

par Jean Marie Champeau 20 Juillet 2022, 02:00 curiosité

Un marché.


Imaginons que la sphère politique soit un marché. (Je vous rassure ça n’est pas le cas), de sorte que l’élection soit considérée comme un échange entre les candidats et les électeurs.

 

Dans ce système d’échange, les candidats offrent des programmes et entrent en concurrence les uns avec les autres de manière à maximiser leurs chances de victoire, et les électeurs offrent leurs voix en cherchant à maximiser leur satisfaction. 

 

Dans ce contexte, les programmes politiques sont des données publicitaires et les préférences des électeurs sont définies par leurs intérêts.

 

Tout électeur qui se rend aux urnes, subit un coût lié au vote, non seulement en raison des coûts d’information, mais aussi en raison des coûts physiques liés au fait de se rendre au bureau de vote.

 

Quitte à faire des calculs, allons y. . . .

 

Si "R" correspond à l’utilité espérée que l’individu obtient quand il choisit de voter plutôt que de s’abstenir, "P" la probabilité que son vote soit décisif, "B" le bénéfice résultant de l’élection du candidat qu’il soutient, et "C" le coût à voter, on a : 


R = PB – C


l’individu devrait choisit de voter si "R" est positif, c’est-à-dire si  PB > C

Or "P", la probabilité du vote décisif, ayant par définition une valeur très faible, il apparaît peu probable que "R" soit positif puisque le coût du vote dépasse le gain escompté par l’électeur. Il paraît logique que les électeurs rationnels ne se rendent pas aux urnes.

 

C'est ce principe de raisonnement adopté par le politologue et économiste américain Anthony Downs en 1957. Constatant que le coût d'aller voter est supérieur à l'espérance de gain, il pose la question: Pourquoi les gens votent-ils ? 

 

C'est le paradoxe du vote.

 

Le paradoxe


Le paradoxe du vote est un énoncé selon lequel la participation électorale serait paradoxale car si les citoyens étaient rationnels et égoïstes, étant donné que la probabilité qu'un vote soit décisif dans une élection populaire est quasi nulle, le coût d'aller voter est vraisemblablement supérieur à l'espérance de gain ou l'espérance d'utilité. 
 

 

Alors ?. . .
Motivation du vote en France.

 

Tout d’abord une élection n’est pas un marché, n’est-ce pas ?


L’approche de Anthony Downs, qualifiée d'«instrumentale», peut être complétée de nouvelles variables susceptibles d’expliquer la "motivation" des électeurs tel que le sentiment de s’être conformé au devoir civique ou encore la nécessité de conserver une bonne réputation auprès des autres membres de la société́ en se pliant à cet acte citoyen. 

 

L’équation de vote deviendrait alors la suivante :

 

R = PB – C + M, 

 

où "M" pour "motivation" aurait vocation à rééquilibrer les termes et tendre à donner à "R" une valeur positive.

 

Vote "expressif"

 

On peut voir le vote comme un instrument de nature «expressive» où l’électeur vote pour exprimer ses convictions, et cela, quel que soit le résultat.

 

Dans cette hypothèse, d’autres travaux ont relevé le fait que les électeurs ne cherchaient pas nécessairement à maximiser leurs gains mais aussi à minimiser leurs regrets. 

 

Cette approche introduit une dimension émotive, en complément des autres variables instrumentales, qui supposerait que l’électeur se déplacerait pour aller voter pour éviter un éventuel remord en cas de défaite du candidat pour lequel il aurait voté, ou au contraire, un sentiment d’allégresse en cas de victoire. 

 

Vote "stratégique"
Stratégie.

 

D’autres auteurs proposent un modèle dans lequel ils introduisent l’idée d’un «vote stratégique». 

 

Plus précisément, plutôt que de poser l’hypothèse selon laquelle l’électeur choisit de voter ou de s’abstenir sans prendre en compte les intentions et les comportements des autres électeurs, il s’agit d’intégrer dans le choix, les interactions entre électeurs et celles entre les candidats. 

 

A partir de données relatives à la taille et aux préférences de l’électorat, l’électeur peut estimer plus précisément sa probabilité d’influer sur le résultat final. 

 

Ces hypothèses ont été validées empiriquement pour les électorats de petite taille.

 

Et pourtant. . .
Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections présidentielles.
l'abstention aux élections présidentielles


Et pourtant, on peut constater d’année en année une tendance générale à la baisse des niveaux de participation aux élections populaires même sur l’élection présidentielle qui restait pourtant, et de loin, la moins boudée.

Au passage indiquons que les records sont détenus par les élections européennes et régionales qui montrent avec un parti abstentionniste majoritaire, le net désintérêt des électeurs pour ce genre de scrutin, perçus, à tort, comme loin des préoccupations quotidiennes des électeurs.

 

Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections européennes.
l'abstention aux élections européennes
Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections régionales
l'abstention aux élections régionales

 

Des études ont été faites en France sur le sujet de l’abstention aux élections. Elles semblent montrer qu’un ensemble de facteurs, qu’on peut résumer par le sentiment de non-représentation politique, en sont la cause :

 

    • l’alternance politique semble assez inutile lorsqu'elle ne résout pas des problèmes majeurs comme le chômage.

 

    • la méfiance de la population française par rapport aux politiques en raison du nombre croissant de scandales et d'affaires financières.

 

    • le comportement des partis politiques éloignerait les personnalités politiques des problèmes réels de la société.
 

 

Mon grain de sel
Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections municipales.
l'abstention aux élections municipales

Ces causes peuvent expliquer la lente dégradation de la participation aux votes mais n’expliquent pas le soudain basculement de l’opinion publique.

 

En effet un événement majeur a eu lieu. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer la grande proportion d’abstentions aux dernières élections municipales, qui pourtant touchent au plus près les électeurs, et dont la participation résistait, jusqu’alors, à l’effritement. 


Jusqu’à présent, les griefs que les citoyens pouvaient avoir à l’encontre des politiques de tous poils, restaient du domaine de la conduite et quelquefois de l’avidité de plaisirs ou de richesses.

 

Une autre vision du personnel politique et de la situation commence à se faire jour. Les citoyens commencent à comprendre que les gens qu’ils élisent pour gérer la société, ne se contentent plus, pour certains, de vivre aux frais de la princesse mais qu’ils œuvrent pour façonner une société selon leurs souhaits et cette transformation, pas toujours annoncée explicitement dans les programmes, n’est pas forcément appréciée des électeurs.

 

En outre, les électeurs ont le sentiment de se faire, nous dirons, "canaliser" par la mise en place de dispositifs de "non choix" appuyés, ou plutôt martelés par une caste médiatique, sinon aux ordres, sinon complice, du moins peu critique.

 

La fabrication du consentement.
aller voir

Les techniques de communication qui ont été récemment mises en œuvre ont fortement ressemblé à ce que décrivent Edward S. Herman et Noam Chomsky dans leur essai sur l'industrie médiatique aux États-Unis titré, "La fabrication du consentement".

 

 . . .dont peut aller voir le détail dans l’article là. . .

 

Moralité

 

On peut voir l’abstention comme une forme de contestation d’une situation qui échappe de plus en plus aux citoyens.

 

De mon point de vue, je dirais que l’abstention est le pire des moyens de contestation car non seulement elle ne délégitime pas l’élection mais elle donne les pleins pouvoirs à l’élu.

 

Les citoyens abstentionnistes comprendront un jour, peut être trop tard, que s’abstenir c’est voter quand même.

 

C’est voter pour celui qui sera élu.

ACCUEIL

 

paradoxevote

Photos

marché

https://fr.freepik.com/vecteurs/marche

Marché vecteur créé par upklyak – fr.freepik.com

https://img.freepik.com/vecteurs-libre/etals-du-marche-alimentaire-fruits-legumes-fromage-viande-poisson-comptoir-dans-caisses_107791-4733.jpg

 

Motivation du vote

https://fotomelia.com/wp-content/uploads/2022/05/france-elections-legislatives-2022-images-photos-gratuites-fotomelia-7-1560x1114.jpg

 

stratégie

https://fr.freepik.com/vecteurs/croissance

Croissance vecteur créé par macrovector – fr.freepik.com

https://img.freepik.com/vecteurs-libre/composition-strategie-commerciale-filaire-polygonale-images-scintillantes-main-humaine-pieces-echecs-du-texte_1284-32266.jpg

 

 

Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections présidentielles

Par Ryse93 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=112299154

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/a/a1/France_%C3%89lections_pr%C3%A9sidentielles_Abstention.svg/1920px-France_%C3%89lections_pr%C3%A9sidentielles_Abstention.svg.png

 

Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections régionales

Par Ryse93 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=112299155

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e5/France_%C3%89lections_r%C3%A9gionales_Abstention.svg/1920px-France_%C3%89lections_r%C3%A9gionales_Abstention.svg.png

 

Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections européennes

Par Ryse93 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=112299153

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/43/France_%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_Abstention.svg/1920px-France_%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_Abstention.svg.png

 

Graphique de l'évolution de l'abstention aux élections municipales

Par Ryse93 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=112299151

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/be/France_%C3%89lections_municipales_Abstention.svg/1920px-France_%C3%89lections_municipales_Abstention.svg.png

 

la fabrication du consentement

https://fr.freepik.com/vecteurs/affaires

Affaires vecteur créé par pch.vector – fr.freepik.com

https://img.freepik.com/vecteurs-libre/main-du-telephone-controlant-homme-affaires-dessin-anime-comme-marionnette_74855-19798.jpg?w=826

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page