Les illusions, le Biais sophistique

par Jean Marie Champeau 22 Novembre 2022, 03:00 biais de raisonnement

 

Le Biais sophistique

Illustration d'une mauvaise méthode, mesurer de l'argent avec un pied à coulisse.
mauvaise méthode


Bob soutient que 64/16 = 4/1 

 

- Ben Ouais, dit il, il suffit d’enlever les 6 de part et d’autre dans la fraction !

 

Sa copine, Alice, dit alors :

- On n’enlève pas des chiffres d’une fraction comme ça ! Ton résultat est faux !

 

Or, il se trouve que 64/16 est bien égal à 4. Ce n’est pas parce qu’une méthode est erronée que son résultat est forcément faux.

 

Bien que Bob se trompe dans son calcul, Alice ne peux pas en déduire que le résultat est faux.

 

Ce faisant, elle est victime du biais sophistique.

 

Le biais

 

Illustration d'une erreur, un homme va marcher sur une peau de banane.
erreur

Le biais sophistique est une erreur logique consistant a prétendre que si un argument contient une erreur logique, alors la proposition qu'il défend est fausse. 

 

L’utilisation d'une logique fallacieuse pour défendre une opinion n'est pas la preuve que l'opinion est incorrecte.

 

Il faut faire une distinction claire entre "valide" et "vrai", au lieu de les prendre comme synonymes.

 

Ce sophisme est parfois reformulé ainsi : 


"Ne tirez pas sur le messager. Ce n'est pas parce que le messager est stupide que le message l'est."

 

Conséquences
Illustration d'une critique vide, une bulle de BD vide. 
critique vide 


L'utilisation du biais sophistique est extrêmement courante lors des débats. Le contradicteur attaquera toute erreur logique d’un raisonnement et rejettera l’argument d'emblée, sans jamais aborder la proposition. 

 

Si souligner un défaut peut sembler bon, transformer la discussion en en pointant les erreurs au lieu de discuter du fond rend le débat inutile.

 

Assez souvent, on voit les débatteurs ne même pas prendre la peine d'expliquer pourquoi le développement est erroné.

 

C'est un outil très utile. . . aux débatteurs de mauvaise foi !

ACCUEIL

 

biaissophistique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page