Les illusions, le sophisme de l'homme masqué

par Jean Marie Champeau 6 Décembre 2022, 03:00 biais de raisonnement

 

Le sophisme de l'homme masqué

 Homme masqué.


Prémisse 1 : Je sais qui est Bob.

 

Prémisse 2 : je ne sais pas qui est l'homme masqué.

 

Conclusion : Bob n'est pas l'homme masqué.

 


Pourtant, Bob pourrait être l'homme masqué et qu’on l’ignore.

 

Ce raisonnement, quand les prémisses peuvent être vraies et la conclusion fausse, est le sophisme de l'homme masqué.

 

Le biais

 

En logique philosophique, le sophisme de l'homme masqué est commis lorsque l'on fait un usage
inapproprié de la loi qui stipule que, si un objet a une certaine propriété, alors qu'un autre objet n'a pas la même propriété, les deux objets ne peuvent pas être identiques.

 

Le nom de ce biais vient de l’exemple qui a été utilisé au début de l’article.

 

 

aller voir

 

Ce biais, où les prémisses peuvent être vraies et la conclusion peut être fausse, est l’inverse du biais sophistique dont on peut aller voir l’article là. . .

 

 

Ce sophisme trouve son origine chez le philosophe grec peu connu Eubulides de l'école de philosophie, également peu connue de la ville grecque de Mégare, non loin d'Athènes. et qui a aussi formulé le paradoxe du menteur.

 

 

aller voir

 

 

On peut aller voir plus de détails à propos du le paradoxe du menteur, là. . .  

 

Explication
Sam Clemens dit Mark Twain.
Mark Twain


On rencontre le plus souvent ce type de raisonnement en mathématiques, c’est la substitution d'identiques. 

 

Si X est identique à Y, alors tout ce qui est vrai de X sera également vrai de Y, de sorte que vous pouvez substituer X à Y dans n'importe quelle déclaration sans changer sa valeur de vérité.

 

En revanche, hors des mathématiques, l’inverse n’est pas toujours vrai, on ne peut pas toujours raisonner par substitution selon le contexte. Ce peut être une source d’erreur.

 

Le sophisme de l'homme masqué est une substitution illicite d'identiques dans un contexte inadéquat.

 

Ainsi dans cet exemple : 



- Mark Twain a écrit Huck Finn.


- Sam Clemens était la même personne que Mark Twain(*),


- alors Sam Clemens a écrit Huck Finn.

 

Dans le contexte "qui a écrit Huck Finn ?" nous pouvons valablement y substituer des identiques.

 

En revanche, si le prof d’anglais dit "Mark Twain a écrit Huck Finn", il ne s'ensuit pas qu'il a dit "Sam Clemens a écrit Huck Finn", car il n'a peut-être rien dit de tel.

 

C.Q.F.D.

- - -

 

(*) Mark Twain est le nom de plume de Samuel Langhorne Clemens, un écrivain, essayiste et humoriste américain qui s’est fait connaître par son roman Les Aventures de Tom Sawyer et sa suite, Les Aventures de Huckleberry Finn.

 

- - -

ACCUEIL

 

sophismehommemasque

 

Photos

Homme masqué

https://fotomelia.com/wp-content/uploads/edd/2015/10/images-et-photos-gratuites-libres-de-droits-t%C3%A9l%C3%A9chargement-gratuit107-1560x1041.jpg

 

biais sophistique

https://fotomelia.com/wp-content/uploads/2017/10/fotomelia-images-gratuites-et-libres-de-droits-3-1560x1040.jpg

 

paradoxe du menteur

https://images.unsplash.com/photo-1569574491961-6fe02f4348c2

Mark Twain photographié par Napoléon Sarony en 1895.

Par Napoleon Sarony — Cette image provient de la bibliothèque numérique de la New York Public Library, sous l’identifiant 100708: digitalgallery.nypl.org → digitalcollections.nypl.org, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=30634199

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/89/Mark_Twain_Sarony.jpg/800px-Mark_Twain_Sarony.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page